Les séjours et les voyages scolaires éducatifs

Un temps privilégié dans la scolarité de tous les élèves !

  • Élèves,
  • Enseignants,
  • Parents d’élèves,
  • Collectivités territoriales,
  • Administration de l’Éducation nationale (Inspections académiques et ministère),
  • Organisateurs de séjours

      doivent apporter un soutien indéfectible à ce moment :

  • de stimulation des apprentissages,
  • de confrontation des savoirs à la complexité du réel,
  • d’éducation à la vie collective!
 

Pour tous les séjours
Les aspects transversaux des apprentissages constituent des objectifs prioritaires :

  • développement de l’autonomie, de l’esprit d’initiative, de la responsabilité, de la socialisation
  • respect de l’autre et de son travail, des règles collectives, respect de l’environnement et du patrimoine
  • acquisition ou perfectionnement de méthodes de travail (observation, description, analyse et synthèse, prise de notes, représentation graphique...)
  • maîtrise de la langue.
Consulter la circulaire MEN 2005-001 du 05 janvier 2005 : Séjours scolaires courts et classes de découvertes dans le premier degré


Les sorties et voyages scolaires (premier et second degré) sont des "outils pédagogiques" fragiles !


Des contraintes et difficultés nouvelles apparaissent régulièrement depuis plusieurs années : réglementations "maladroites", démarches administratives alourdies, formations des enseignants à  l'utilisation de "l'outil" presque inexistantes, coût des prestations transport en hausse importante, aides aux familles de moins en moins significatives, médiatisation excessive des accidents scolaires, "judiciarisations" fréquentes des recours provenant des familles, responsabilisation accrue des chefs d'établissement...
Celles-ci, cumulées, risquent de réduire considérablement le nombre de départs au détriment principal des élèves !

Les partenaires du projet de départ doivent analyser avec attention et calme ces paramètres et ces exigences nouvelles… Ensemble, ils doivent rechercher les solutions pour maintenir -et même développer- les offres de départ !

La JPA sait qu’une interruption trop longue des habitudes de départ, la perte de confiance réciproque entre les partenaires concernés par ce type de  projets, porteraient un coup, fatal, à ces pratiques pédagogiques dans les établissements !
Les sorties scolaires occasionnelles sont aussi, et surtout, un espace de d’engagement pédagogique bénévole, librement consenti par l’enseignant.
Facultatives pour les élèves, elles le sont également pour les enseignants qui les accompagnent !

L’enseignant, qui fait le choix d’une organisation active de son enseignement, ne demande que participation et soutien des partenaires de son projet de départ, reconnaissance de ses pratiques pédagogiques par sa hiérarchie.

Les classes de découvertes sont des "outils pédagogiques" exceptionnels que tous les partenaires du projet de départ doivent s'employer à faire vivre...

Elles sont une expérience pédagogique et éducative unique pour les partenaires du projet de départ (élèves et enseignants).
Elles restent un des derniers projets de séjours collectifs « avec nuitées » conçu pour tous les enfants et jeunes d’une même unité pédagogique.

Le financement et la gestion du séjour :

Le financement du séjour peut provenir d’aides ou de subventions :

    • Des collectivités territoriales : communes, conseils généraux, conseils régionaux (des disparités importantes existent malheureusement  d’une commune, d’un département , d’une région à l’autre…)
    • D’associations de type loi 1901, de C.E, des CAF, des MSA...
  • Des subventions d'entreprises privées : celles-ci peuvent être autorisées à subventionner un voyage dans la mesure où cette subvention n'est pas assortie d'une obligation publicitaire (exceptionnelles, rares et/ ou marginales , ces aides sont très souvent annuelles car liées à un projet de départ spécifique…)
  • De la participation des familles
  • De la JPA du Nord
100915111935-couv-cdd-2010-1.jpg

Les transports

  • Train, avion, bateau, autocar ou minibus : des procédures d’autorisation et de contrôle sont effectuées au moment de la constitution de votre dossier de demande de départ.
  • Les transports par la route (autocar , minibus) nécessitent l’établissement de documents annexes spécifiques. (voir documents annexes de la circulaire n°99-136 du 21 septembre 1999 relative à l'organisation des sorties scolaires dans les écoles maternelles et élémentaires publiques)


ATTENTION : La lecture du chapitre II.8 de la circulaire n°99-136 du 21 septembre 1999 relative à l'organisation des sorties scolaires dans les écoles maternelles et élémentaires publiques est indispensable afin d’organiser votre déplacement.

Souscription d'une assurance des élèves et des accompagnateurs


Pour les élèves

La souscription d'une assurance responsabilité civile et d'une assurance individuelle accidents corporels est exigée, conformément aux dispositions de la circulaire n°88-208 du 29 août 1988 (publiée au BOEN n°28 du 1er septembre 1988) lorsque la sortie scolaire revêt un caractère facultatif.
(La participation des élèves aux sorties scolaires avec nuitée(s) est toujours facultative.)

Pour les accompagnateurs bénévoles

Quel que soit le type de sortie, la souscription d'une assurance responsabilité civile et d'une assurance individuelle accidents corporels est recommandée.

La souscription d'une assurance collective est possible par l'association ou la collectivité territoriale qui participe à l'organisation de la sortie.

Prêt pour recycler ?

Avec Oui Recycle, vos cartouches d’encre usagées permettent le départ d’enfants en colos ! C’est facile et gratuit.

Un geste pour la planète, un geste solidaire.

cliquez ICI